Les joyaux cachés de l'État du Gujarat

Carnet de voyage

Les joyaux cachés de l'État du Gujarat

© Pinterest

“Une fois que vous aurez senti la poussière de l’Inde, vous ne vous en libèrerez jamais.” Rumer Godden, The Peacok spring

Cette année, cela fait 5 ans que l’aventure Jamini a commencé par l’ouverture de notre première boutique à Paris. Après de nombreuses collections et collaborations, nous souhaitons revenir à l’essentiel en nous recentrant sur notre métier de base : l’amour inconditionnel pour le savoir-faire et l’artisanat indien.

Toujours à la recherche de nouvelles techniques de fabrication et de nouvelles matières, Usha Bora, notre créatrice, est partie à la rencontre de ces hommes et de ces femmes amoureux de leur terre, de leurs traditions et de leurs gestes. Le but est de faire résonner la couleur et les motifs les plus délicats dans un folklore actuel qui nous rappelle ce que les héritages peuvent nous apporter.

Pour l'occasion, et afin de célébrer cet anniversaire, elle est accompagnée par quatre #femmesformidables, qui ont décidé de sauter le pas et de partager cette expérience inoubliable.

Jamini

© Pinterest

Embarquez avec nous pour ce voyage authentique qui débute à Mumbai. Nos cinq femmes formidables partiront ensuite à la découverte du désert de Kacch et des villes de Patan et Ahmedabad. L'occasion de découvrir ces trésors cachés avec une visite des plus pittoresques.

Évasion assurée !

Première escale à Mumbai avant le Gujarat

Avec plus de 20 millions d’habitants, "la cité des rêves" est la ville la plus peuplée d’Inde et se retrouve en tête des mégalopoles mondiales. Capitale commerciale, industrielle et financière du pays, c’est ici, dans les immenses studios de Bollywood, que se tourne l’inimitable cinéma indien.

L’architecture de Mumbai se distingue par une combinaison unique d’édifices coloniaux et Art Déco. Mumbai est la deuxième ville Art Déco au monde ! Le sud de la ville abrite les bâtiments les plus emblématiques. Dans cette partie de la ville, on ressent beaucoup l’influence anglaise à travers l’architecture, mélange de style occidental et oriental.

Jamini

© Pinterest

Nos cinq femmes formidables se donnent rendez-vous dans cette ville étonnante et magique avant de partir pour l'État du Gujarat.

Départ imminent pour l'État du Gujarat : le berceau de Gandhi

Si vous êtes à la recherche d'authenticité, c'est au Gujarat qu'il vous faut aller. État du Nord-Ouest de l'Inde, le Gujarat est une région rurale peu visitée qui regorge pourtant de beautés culturelles et naturelles.

Les temples Jaïn de Palitana et Hattesingh, l'ashram de Gandhi et les monuments musulmans de sa capitale, Ahmedabad, en sont un exemple parlant. Les ruelles et maisons de bois de Patan offrent une promenade pittoresque, et c'est aussi l'occasion pour nos quatre #femmesformidables d'enfiler un sari dont les tissus sont parmi les plus fins et les plus beaux du pays. L'île de Diu, à l'influence portugaise, est parfaite pour quelques jours de farniente sur la plage tandis que le désert salin du Kutch permet des randonnées méditatives comme Gandhi en personne en effectuait ici, sur sa terre natale.

Jamini

© Pinterest

Un patrimoine exceptionnel

Bhuj est le premier arrêt pour nos exploratrices, et l’une des villes les plus fascinantes du Gujarat.

Cité fortifiée, on peut y découvrir la Citadelle abritant des palais dont l'Aina Mahal avec son Palais des miroirs, et la promenade dans le bazar réputée pour son artisanat et ses bijoux. Nos quatre femmes formidables ont pu découvrir un atelier artisanal d’impression au tampon de bois. Le blockprint ou impression au tampon de bois est un savoir-faire typique de l'Ouest de l'Inde. Cela consiste à imprimer manuellement le tissu grâce à des tampons de bois sculptés à la main, ce qui donne au tissu un caractère unique de par son toucher et ses irrégularités dans l'impression.

Jamini

© Pinterest

Jamini

© Pinterest

Bhuj est également une étape idéale pour visiter les villages typiques environnants et explorer des lieux à la beauté naturelle dans le désert du Grand Rann de Kutch. Une chance pour Céline, l'une de nos quatre #femmesformidables, dont "le rêve est de s'échapper du bruit, de la foule pour se retrouver en plein désert et apprécier tout simplement la nature…"

Jamini

© Pinterest

Usha accompagne désormais nos quatre #femmesformidables vers le désert de Kutch, pour un dépaysement garanti !

Direction le désert blanc

Deuxième arrêt de ce voyage, c’est l’un des plus grands déserts de sel au monde. Une immensité blanche et lumineuse que seules les touches de couleurs des visiteurs viennent troubler. Le Rann de Kutch est un lieu unique à ne manquer sous aucun prétexte. L’endroit idéal pour Céline, l’une de nos quatre #femmesformidables, afin d’immortaliser ce paysage d’exception avec son appareil photo et son moleskine, qui l’accompagnent toujours lorsqu’elle voyage.

Au milieu de ces paysages à couper le souffle et pour le plus grand bonheur de Catherine, dont le souhait est « de faire de belles rencontres », nos voyageuses iront à la rencontre de communautés à l’artisanat remarquable et de courageux travailleurs du sel dans le plus étonnant des déserts de l’Inde.

Ici, la vie quotidienne s’organise en fonction des saisons et les différentes communautés qui peuplent la région se répartissent les lieux et les tâches : récoltes, ramassage du sel et artisanat. Ce désert est partagé en deux : le grand Rann de Kutch au nord qui marque la limite avec le Pakistan et le petit Rann de Kutch, à l’est.

Sur cette immensité aride, la récolte du sel représente la seule activité humaine, celle des Agaria « ceux qui fabrique le sel ». Environ 10 000 familles réparties sur tout le territoire se transmettent par héritage les bassins salins sur lesquels ils travaillent chaque année du mois d’octobre au mois d’avril, femmes et enfants compris, dans des conditions extrêmes. C’est d’ailleurs dans le Kutch qu’est produit plus de 70% du sel de l’Inde, 3ème pays producteur au monde.

Jamini

© Pinterest

Durant ce séjour, nos cinq aventurières ont la chance de dormir dans un petit village typique tout près du désert. Ce village construit par les habitants est entièrement décoré à la main par les femmes avec des peintures et des incrustations de miroirs sur les murs.

Usha, Catherine, Delphine, Fleur et Céline ont d’ailleurs eu l’occasion de rencontrer ces femmes talentueuses qui travaillent uniquement chez elles sur la fabrication de broderies avec des miroirs et des perles de toutes les couleurs. Ces magnifiques broderies servent à orner les longues jupes, les corsages courts ou les châles légers dont les femmes se couvrent la tête. On les retrouve également comme éléments décoratifs autour des portes, ou sur des étoffes dont on pare les dieux hindous au cours de certaines fêtes religieuses.

Une chance pour nos quatre #femmesformidables de faire le plein de produits fabuleux #handmadewithlove. Notamment pour Céline qui a pu partager des moments avec les femmes artisanes du village et surtout compléter sa garde-robe !

Jamini

© Pinterest - Nos femmes formidables accompagnées de leur guide dans le village

Après ce moment léger et divertissant, un rendez-vous à ne pas manquer : le coucher de soleil sur le désert. Un moment extraordinaire parsemé de rires et d’émotions, synonyme de bonheur pour Fleur, car « aller à la rencontre de nouvelles cultures enrichit ses réflexions et élargit son ouverture d’esprit. »

Plus qu’un décor majestueux, plus qu’une découverte, cette région est une véritable leçon de vie et d’humilité pour nos #femmesformidables.

Jamini

© Pinterest - Position NAMASTE dans le désert de sel pour nos femmes formidables !

Il est maintenant l’heure pour nos #femmesformidables de découvrir une ancienne ville fortifiée datant du 8ème siècle après J.-C, Patan.

L'ancienne capitale du Gujarat

Patan était la capitale du Gujarat jusqu’en 1411, lorsque le sultan Ahmed Shah déplaça la capitale à Ahmedabad. La ville doit maintenant sa renommée grâce à son magnifique puits à degrés ou étages Rani-Ki-Vav, construit sous l’ère Solanki et classé au patrimoine mondial de l’humanité.

Le puits est une importante structure souterraine de sept étages, décorée de sculptures représentant des Apsaras, des dieux et des déesses du panthéon hindou ainsi que les avatars de Vishnou. Un enchantement pour Catherine qui est passionnée d’architecture.

Jamini

© Pinterest

Jamini

© Pinterest - Nos femmes formidables prennent la pose pour notre plus grand plaisir !

La ville est également réputée pour ses patola, utilisés pour les saris. Des tissus hauts en couleur qui devrait ravir Fleur pour qui «être entourée de beau, d’objets esthétiques et d’art est une réelle philosophie de vie.»

« Patola » est un terme utilisé au Gujarat pour désigner l’art du tissage de la soie en « double ikat », c’est-à-dire que le dessin est créé en teignant d’abord le fil de trame ainsi que le fil de chaîne (d’où le nom double), de toutes les couleurs qui vont y figurer, à des intervalles très précis, de sorte qu’au moment du tissage les éléments du dessin se créent par la juxtaposition des parties du fil de la couleur appropriée. La ville de Patan est la seule au monde à utiliser la technique du double ikat.

Sur les 700 familles d’origine, seules trois continuent à pratiquer cette technique traditionnelle aujourd’hui comme les membres de la famille SALVI. Ils ont construit un musée dédié au patola non loin du Rani-Ki-Vav et leur petit atelier au centre de la ville témoigne encore de la beauté de cet art.

Jamini

© Pinterest

Guidées par la sensibilité et l’œil d’Usha, nos quatre #femmesformidables se dirigent maintenant vers la ville d'Ahmedabad pour l'apothéose du séjour.

«La tolérance vaut mieux que l'indifférence.» Gandhi, Les lettres à l'Ashram (1937)

Capitale de l’État du Gujarat, le berceau de Gandhi, Ahmedabad doit avant tout son charme à sa vieille ville, centre historique avec des édifices remarquables, bâti il y a près de six siècles. En 2017, la ville a été classée au patrimoine mondial de l’Unesco. L’enclave fortifiée d’Ahmedabad contient la citadelle de Badhra, les célèbres fresques de pierres de la mosquée Sidi Saiyyed ainsi que de nombreux exemples d’architecture indo-musulmane, résultat d’une riche histoire multiculturelle. Un vrai bonheur pour Catherine et Delphine, passionnées d’architecture, mais aussi pour Céline, historienne de l’art.

Dans cette cité à mille à l’heure, nos #femmesformidables se sont baladées le temps d’une matinée dans la vieille ville. L’occasion de déambuler et de flâner calmement à travers les pols, et d’admirer les havelis (maisons de maître) aux façades finement sculptées. Un pol est un quartier cloisonné en fonction de l’appartenance socioreligieuse. Les pols ont été construits à l’origine pour protéger les habitants lorsque des émeutes communales surgissaient. Un pol typique est pourvu d’une ou deux entrées seulement ainsi que quelques entrées secrètes connues seulement des personnes y résidant.

Nos #femmesformidables ont ensuite visité l’ashram Sabarmati de Gandhi.

Anciennement connu sous le nom d’ashram Satyagraha, il a été construit en 1915 au nord d’Ahmedabad. Gandhi s’y installa après son retour d’Afrique du Sud, et y développa ses idées sur l’indépendance de l’Inde pour finalement entamer une campagne de désobéissance civile, la marche du sel.

L’ashram est maintenant devenu un musée-mémorial qui retrace la vie de Gandhi et contient une importante collection de manuscrits ainsi que quelques effets du Mahatma.

Pour la suite de la visite, elles se sont rendues à l’institut indien de gestion Louis Kahn, institut dans lequel Usha a fait ses études. Ce campus a été conçu par Louis Kahn, un exposant de l’architecture en briques apparentes. Les caractéristiques du plan sont les nombreuses arches et les structures en briques carrées avec des cercles taillés dans la façade. Le vaste complexe comprend une bibliothèque, des installations d’enseignements et des bâtiments résidentiels.

Jamini

© Pinterest

Jamini

© Pinterest

Le soir, nos #femmesformidables ont passé une soirée très enjouée avec des étudiants en design originaires d’Assam, la région natale d’Usha, située à 3500 km d’Ahmedabad ! Plein d’ambitions et de projets, ces étudiants ont décidé d’ouvrir un restaurant spécialisé dans la cuisine du Nord-Est de l’Inde. Un pari courageux et risqué, car ce type de cuisine est peu connue en Inde et à l’étranger.

Ce projet fait un écho tout particulier à Jamini, car cet été nous allons ouvrir un restaurant avec une cheffe spécialisée dans ce type de cuisine ! Nous vous donnerons plus d’informations dans les semaines à venir.

Pour Céline, journaliste food, mais aussi Fleur, Delphine et Catherine, c’est l’opportunité de découvrir des plats équilibrés et raffinés, avec des herbes et des assaisonnements très savoureux. Un beau moment de partage et de convivialité pour clôturer ce séjour en beauté.

Jamini

© Pinterest

21/02/2019
Instagram Facebook Twitter Pinterest