Sandrine Fauconnet, photographe culinaire

Rencontre gourmande

Sandrine Fauconnet, photographe culinaire

© Sandrine Fauconnet

Le 2 et le 3 juillet s'annonce délicieusement... Le rêve devient réalité : c’est avec convivialité et émotion que prendra place « India mon amour », un restaurant éphémère imaginé et conçu par Usha et ses proches. Une rencontre dédiée au plaisir de se retrouver et de partager, dans un univers chaleureux et intime signé Jamini. Douceurs indiennes et mets raffinés seront au menu, pour le plus grand plaisir des gourmands et amateurs de nouvelles saveurs.

Pour accompagner Usha dans ce projet devenu enfin réalité, elle a fait appel à l'oeil espiègle de Sandrine Fauconnet, photographe culinaire. Fan de Jamini depuis quelques années, c'est avec plaisir qu'elle a stylisé, photographié le menu délicieux que nous avons hâte de vous faire goûter. En attendant de vous voir à notre table, découvrez le portrait de cette photographe talentueuse et bien sûr gourmande.

Sandrine 1

© Portrait de Sandrine : Ophélie Lauret, photo de droite : Sandrine Fauconnet 

1. Sandrine, pouvez-vous vous présenter ?

Je voyage beaucoup depuis ma plus tendre enfance et j’ai vécu 10 ans à l’étranger, ce qui fut pour moi une somme d’expériences très enrichissantes.

Après 16 années à travailler dans le secteur immobilier institutionnel, j’ai entamé une reconversion où je suis à la fois photographe, cuisinière, couturière et designer textile. Je déborde d’énergie. J’ai aussi à cœur de transmettre et soutenir les artisans d’art qui créent de beaux designs et du fonctionnel durable. J’ai une passion pour les céramiques et les tissus.

2. Usha est ravie du lancement de ce tout premier projet culinaire qui devient enfin réalité. Racontez-nous cette collaboration.

Quand Usha m’a appelée pour me parler de son projet, j’ai tout de suite dit oui !

Tout s’est passé de manière assez intuitive. Usha m’a laissé beaucoup de liberté pour styliser les photos des plats qu’elle avait préparés, tout en me guidant sur ce qu’elle souhaitait obtenir. Nous avons trouvé un bon équilibre en mixant les styles. Sa maison regorge de trésors vintage !

India mon amour

© Shooting "India mon amour": épices et Pani Puri, Sandrine Fauconnet

3. Passionnée de food et de photographie, qu'est-ce qui vous touche le plus dans votre métier ? Quelles sont vos inspirations ?

Ce qui me touche le plus : avoir envie de partager, que les plats soient gourmands et qu’on ait envie d'y goûter. A Sydney, comme à Londres, j’expérimentais dans ma cuisine et j’ai commencé la photographie culinaire en freelance à côté de mon autre job.

Mes inspirations sont partout, ici et ailleurs. J’aime découvrir de nouveaux univers et échanger avec tout le monde car je pense que l'on s’enrichit beaucoup en partageant avec ceux qui nous entourent ou que nous rencontrons. J’aime particulièrement les magazines australiens Donna Hay, Gourmet Traveler & Country Style.

Sandrine 2

© Sandrine Fauconnet

4. Ayant vécu des années en Australie, Luxembourg et Londres, qu'est-ce que cela vous fait de revenir à Paris ? Vous avez dû sûrement garder des habitudes locales qui vous manquent et qui vous influencent aujourd'hui dans votre vie parisienne. Lesquelles ?

Je redécouvre Paris avec plaisir et avec un œil nouveau. J’adore ma vie de quartier à Montmartre. Mes balades du weekend en bord de mer à Sydney me manquent mais je prends le temps de me promener dans d’autres quartiers parisiens. L’ambiance des cafés australiens tôt le matin et des pubs londoniens du vendredi soir est vraiment unique, mais j’ai découvert quelques bonnes adresses dans mon quartier. En Australie, je mangeais des noix de macadamia, bananes et mangues produites localement, mais à Paris ce n’est plus possible ! Alors, j’ai rapporté avec moi des recettes que je réalise régulièrement (le granola par exemple).

Sandrine 3

© Sandrine Fauconnet

5. Qu'est-ce que Jamini vous inspire ? Vos produits préférés ?

L’univers Jamini m’inspire une vie riche en couleurs et savoir-faire, alliant modernité et raffinement. La marque me donne envie d’aller visiter l’Inde et de rencontrer ses artisans.

J’adore les coussins, les tapis, les quilts et les matelas… pas mal de choses en fait !

India mon amour 2

© Shooting "India mon amour": lassi à la mangue et Gur ki kheer (riz au lait amandes-pistaches), Sandrine Fauconnet

6. Vos projets futurs ?

Mes futurs projets tournent autour de la photographie, des ateliers culinaires et une gamme de créations textiles pour la cuisine et la table inspirées de mes voyages avec une démarche éco-responsable.

Indian Food

© Shooting "India mon amour", Sandrine Fauconnet

29/06/2018
Instagram Facebook Twitter Pinterest